08 août 2008

Souviens toi de te méfier!


Je suis une fille méfiante parce que la vie m’a convaincue par la force de l’être … J’ai pris des coups et des coups pour comprendre qu’à trop faire confiance aux autres…On se met à se méfier de soi même !

De quoi as-tu peur ? … Peur de la tromperie… Peur de la déception… Peur de cette première impression que je n’ai pas écoutée … alors que j’aurais du…

Et, voilà, parfois sur un coup de cœur… (Encore et encore ce satané cœur… qui nous perdra) on s’engage et on mettrait sa main à couper dans quelque chose, dont on a jamais été réellement convaincu, dont on s’est méfiés… dont l’issue était incertaine…

Mais me dirais-tu, la vie n’est faite que de ces choses là…oui, mais encore une ???... Encore une chose comme ça ?... Une fois de plus…

Il faudrait, peut être, calculer plus, beaucoup plus et empêcher le cœur de s’emballer, mettre une barrière au coup de cœur et au coup de chance et au hasard ?!

La vie ne devient-elle pas un perpétuel combat ? Lalou en mode « Me against the music »

Le combat c’est entre l’intention et l’interprétation…

Le combat c’est entre ce que tu veux faire et ce qu’on te laisse faire…

Le combat c’est quand tu veux bien faire, et que ça ne se voit pas…

Le combat c’est quand tu PEUX lever la tête et qu’on essaye de te la baisser…

Le combat c’est entre ton conscient et ton subconscient qui n’était pas en accord depuis le début…

Le combat c’est quand les mots étaient positifs et les faits les contredisaient…

Le combat c’est entre ta volonté et ta fierté, quand l’une dit « ça va passer » et l’autre dit « Casse-toi !»

Oui, je me méfie… pas de l’autre mais de sa tromperie, dont je me méfiais et qui a finis par…arriver.

Je me méfie de celui qui veut diviser pour mieux régner et qui m’apprend que celui qui colporte… apporte toujours un semblant de vérité, sous la forme d’un courant d’air. Divulgué sous une apparence de Dandy, dont la diplomatie est factice et la compétence à prouver.

On n’est jamais sûrs de rien… Méfiance= Sûreté, et même de cette égalité je ne suis pas sûre !

Dès aujourd’hui, je me méfierais même de moi-même… puisque moi-même m’a donné de mauvais conseil… et je ne mets pas ça sur le dos de mon oreille qui a été dorlotée par de belles paroles, par un (faux) semblant de sincérité.

Dans la vie, la seule dont je suis sûre, c’est qu’on n’a jamais rien à perdre…

C’est la loi de l’équilibre… Lorsqu’on imagine une balance… La perte d’une chose est compensée par l’arrivée d’une autre pour maintenir l’équilibre…

Donc, se méfier pour éviter la souffrance… oui !

Rater des occasions pour éviter de perdre, non !

On se jette, tête première et quand ça ne va plus, on en sort aussi vite qu’on est entré ! Et une autre chose, personne, circonstance rétablira l’équilibre et parfois même dans un climat meilleur !

Donc aujourd’hui, je n’ai rien à perdre… donc c’est de moi qu’il faut se méfier… Je ne m’attache plus, mes racines sont rétractables et de poches…

A part, mon mari, ma famille et mes amies qui se reconnaîtront… Plus rien ne compte ! … Ou alors momentanément et de façon éphémère…

Il y a ceux qui sont là pour la vie et ceux qui ne font que passer ! A ceux là je dis… rien…j’ai rien à dire !

Chaque personne a sa place et ne peut aucunement prendre la place de l’autre… On ne peut pas mettre du verre dans l’écrin d’un diamant !

L’amour est amour… l’ami est ami et l’autre reste l’autre…et il finit par prouver (tout seul, comme un grand) qu’on a bien fait de l’inventorié dans cette catégorie !

Il ne faut pas mélanger… comme pour les vins…

Encore plus des gens qui parlent beaucoup, … Parce qu’ils parlent beaucoup avec toi mais aussi avec l’autre… et l’autre … et l’autre… et sans s’en rendre compte… Ils disent la même chose… et ils ne savent plus ce qu’ils ont dit et à qui… Ils ne savent plus à qui, ils ont confié des secrets dans un moment d’égarement… Parfois, et pour certains, c’est à eux de se méfier…

Mais dans tous ces autres avec qui ils ont parlé, il y a ceux dont on doit penser à se méfier et les autres… ceux qui ne diront rien… ce qui accepteront et au pire… s’en iront…Je suis de ceux là.

Je dois me méfier… mais pas besoin de se méfier de moi… J’ai une conscience professionnelle et sociale… Alors, je me suis engagée et qu’on me chie dessus !

« Il faut toujours se méfier des femmes qu'on prend pour des pots de fleurs. Un jour, on se les ramasse sur la tête. »

Alors, Souviens-toi de te méfier.



5 commentaires:

Sissina a dit…

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fortes ma Lalou. Il y aura toujours une personne pour casser du sucre sur notre dos mais ça ne nous casse pas pour autant! Reste telle que tu es, si tu suscite l'intérêt des autres c'est que tu es plus intéressants qu'eux!

SIXNTHECITY a dit…

ne perd jamais confiance toi , tu es une fille forte, et tu le resteras ma chere lalou. ne calcule pas ces autres qui te font du mal...les gens sont presque tout le temps jaloux et mechamt gratuitement de tout et de n'importe quoi....je t'adore ma puce :)
ornella

Lalou a dit…

Ouf... ça fait du bien... J'allais vraiment très très mal quand j'ai écrit ce poste.. Maaaaarçiii les fiiiiiiiiiiiiii, vous êtes adorables :)

Mehdi a dit…

Allez, je vais me hasarder à un commentaire :)

Ce post sent le putain de probléme. Mais vraiment un putain de gros problème que t'as due avoir.

Personel? Nooon je crois pas
Professionel? uhmmmm. Je suis prêt à le parier :p

Rue de la paix a dit…

Mehdi, perspicace comme tu es, je sais bien que tu es persuadée que je ne suis absolument pas faite pour "le travail" en général. Je sais que tu pense que ça m'arrive de sortir des problèmes "mel 7itt"...:D
Oui effectivement, comme tu t'en doutes... un petit souci au boulot.. qui n'est plus qu'un mauvais souvenir et tout comme d'avoir travaillé avec toi... ça m'a donné une "leçon de vie" très positive... alors je suis très contente!... mais je continue de me méfier :)
C'est bien toi qui m'a donnée cette leçon? Non?

Contactez Moi !

Comment êtes vous arrivé(e) sur Ma Rue?
Votre Nom:
Votre e-mail:

create form