23 septembre 2010

A 30 ans, on a finit de vivre et on commence tout juste à exister...




C’est ce qu’on dit, je n’invente rien...
A la barrière des 30 ans... sur le bord du précipice... le sourire au lèvres, et si on faisait du saut à l’élastique ?... c’est un bon challenge pour traverser cette barrière complètement imaginaire... qui n’est bonne qu’à vendre du coaching personnel et professionnel, du botox et des compléments alimentaires contre les jambes lourdes et la chute de cheveux...
Je vais avoir 30 ans!!! Je vis et je n’ai pas fini de vivre... et je ne suis pas prête de finir...
Vie, regarde moi dans les yeux... Ici, c’est toi et moi !! ... seules... Je n’ai fait qu’une bouchée de cette salope de société avec son discours moralisateur et complètement castrateur... alors, regarde moi, je suis enfin face de toi. L’insouciance et la spontanéité (mes bonnes amies) m’ont quittée parce que tu les as usées, elles avaient d’autres chats à fouetter. .. , je vois qu’il ne reste plus que nous deux, alors viens, je t’attends !
Ce n’est pas mon dernier combat, mais tu t’obstines à me pousser dans les bras de tes sous-fifres, démotivation et dépression... te fatigue pas, j’veux pas... je vais te tenir tête... encore et encore... parce que je t’aime. Vas y balance moi encore une tarte !!! Tu dois le savoir que je suis maso... j’t’adore... :)
T’as eu raison de mon petit monde... T’as fais en sorte que plein de choses m’arrivent, et en même temps !! Certaines de mes convictions ont été ébranlées... mais celle qui s’est plus que jamais renforcée est le crédo qu’on n’est jamais à cours de surprises... quelle sacrée farceuse, cette gamine frivole qu’on t’appelle la vie...
T’as vu ? Les gens désorganisés peuvent clairement être de grands visionnaires, et même s’ils paraissent clairement pas crédibles,... ben au final, ils sont faciles à amadouer, à aimer et à choyer...
Ceux en qui on pense ne jamais avoir confiance, ... arrive un jour où on se rend compte qu’on peut largement leur faire confiance... tout en gardant un quota de méfiance (mais ça c’est symptomatique de la trentaine, ce qui à quarante ans devient de la paranoïa...)
Ceux a qui on a fais confiance... eux... se démarquent en deux pelotons les « j’ai bien fait » et les « j’aurais pas du » avec l’érosion, mais on finit par se dire « on en a déjà eu et on en aura d’autres ».
Les choses qu’on croyait sûres... s’avèrent être volubiles... Avant 30 ans, on croit encore à A.P.T (Amitié pour toujours) (gravée sur les arbres de la cours d’école primaire) l’amitié !!!! (Quel concept passager... fort en émotions mais clairement sporadique !).
Tu veux le conseil d’une presque trentenaire... profite de l’amitié comme d’un bon film en DVD, au moment présent, prends en les meilleurs souvenirs... comme un vampire, aspires-en l’âme (les vampires, c’est tendance) et ne crois en rien en l’éternité... Parfois, la vie est jalouse... et elle te pique tes amis... alors fais lui un pied de nez... et dis lui... prends mes restes ! J’ai la tête pleine de souvenirs... de rigolades... des dossiers remplis de photos sur le bureau de mon Laptop, portant désormais la mention « Souvenirs, memories ». Rien n’est éternel... sache le.
Ta grand-mère avait raison... ne sois pas déçu(e ), tu souhaites que tout ces vieux qui te jetaient des mots entre deux cliquetis de dentiers, soient encore là pour te divulguer des conseils en « or », à 15 ans tu les trouvais vieux et ringards aujourd’hui tu les écouterais et les remercierais.
Au final, on est jeunes et cons... et on finit clairement vieux et fatigué... est ce la connerie qui nous fatigue et nous fait vieillir ?
A 30 ans, on fait une overdose de « Clairement », comme à 15 ans tout paraît clair... la différence, à part le fait qu’à 30 ans on a le double de l’expérience.... c’est qu’on a vécu des périodes de guerre et de paix... pas seulement une guerre de boutons et une paix forcée retrouvée dans la fumette... mais de vraies guerres, récompensées par de vraies paix... On sait plus que jamais à 30 ans, qu’on ne meurt que de la mort et la mort, elle te demande pas ton avis... Comme une mauvaise téléréalité, elle t’observe et vient te déraciner quand ça lui chante, alors ne soit pas à la merci de l’ange... bats toi, pour qu’on ai encore envie de te regarder faire... de te pousser dans tes retranchements, vers tes limites... celles qui mènent au bonheur...
L’amour c’est vrai, je te le jure... mais comme pour l’amitié rien, il n’est en rien éternel. L’amour ça te transporte et ça fait battre ton coeur, et te donne des ailes comme une bonne dose de taurine en soirée (red bull) ça te redonne l’énergie, le sourire... tu sauterais d’immeuble en immeuble, sans regarder en bas, boufferais du béton...mais t’as pas faim. En fin de soirée, t’as le cœur qui bat très fort, mais l’aspect chimique de cette hormone du bonheur commence à montrer ses effets secondaires, ton cœur bat en te faisant mal, ça tourne et t’as la poitrine qui se soulève, t’as mal à la tête et tu entends encore cette maudite musique qui ne te quitte pas, comme si tu étais emprisonné dans ta tête, le gout sucré devient amer à longueur d’hibernation au fond d’un palais collé par la fatigue. Je veux dormir et oublier... Tu peines, mais tu finis par t’endormir... et le lendemain, tu renaîs... en pleine forme, et tu penses que t’as passé une excellente soirée, dont tu n’as pas perdu une miette... c’est ça l’amour... et ce soir... tu recommences !
Bon, tout ça pour te dire, qu’à 30 ans tu sais plus que jamais que personne n’est infaillible, que rien n’est immuable, qu’il faut toujours voir et écouter sans juger, ne jamais perdre espoir, tomber et te relever à chaque fois, faire un défi de la vie, pour dissuader la mort de venir te chercher... Alors espèce de vie, à toi de juger si j’ai compris... Vie, ta faiblesse, finalement...c’est la manière dont on te voit... Hahahahaaa !
Lalou en mode: Optimistic




lalou.rdlp@gmail.com
http://www.ruedelapaix.blogspot.com

8 commentaires:

assyl a dit…

hello :)
j'ai bien aimé le titre du post (et le post également)

http://coeos.wordpress.com/2010/05/27/30-ans/

si cela t'intéresse,voilà ce que j'ai écris lorsque j'ai eu 30 ans (y'a pas très longtemps) sur mon ancien blog (j'en ai changé depuis).

Et joyeux anniversaire!

EL FAN a dit…

J'aime ... Happy Birthday :)

Joy a dit…

Je pensais que 2009 était ma plus belle année (celle de mes 29 ans), à 30 ans, je re-découvre la vie, une vie plus sereine, plus joviale, avec plus de réalisations et moins de soucis, avec plus de vrai(e)s ami(e)s, avec le plus aimant des maris. A 30 ans, on commence à VIVRE intensément.

Joyeux anniversaire Lalou, tous mes voeux de Bonheur

Lalou a dit…

Je n'aurais 30 ans que le 25 avril 2012 mais je commence à me préparer... je décris les symptômes...
@Assyl: j'ai lu ton post et j'adore :)
@El Fan: Merci :)
@Joy: Merci 1000 fois et plein de bonheur à toi aussi.

Joy a dit…

C'est vrai que les 30 ans peuvent hanter. J'y réfléchissais tellement, que je me suis coupée les cheveux presk à ras peu avant de les fêter, tellement çà me faisait peur. J'appréhende mon nouveau corps, qui était toujours mince à la limite de la maigreur, j'arbore désormais un corps plus mur avec les rondeurs de trentenaire :) G une gueule de trentenaire :)

assyl a dit…

2 ans à l'avance c'est digne de la préparation d'un athlète aux jeux olympiques. D'avance, je te souhaite une médaille d'or pour tes 30 ans.

sinon, juste pour dire que j'ai changé de blog. le nouveau est à l'adresse suivante: assyl.wordpress.com

Au plaisir de t'y voir

Lalou a dit…

@Joy, c comme moi quand je commence à regarder mes rides devant la glace... en pensant "ça vient... j'ai presque des rides..." :))) Je commence à devenir trentenaire.
@Assyl: je suis déjà allée traîner sur ton nouveau blog et j'aime bcp :) ... lol, les 30 ans comme les jeux olympique... pas mal... je les vois un peu comme du saut en hauteur... la 30 aine, puis la 40aine... freaky !

psynaj a dit…

La vie est belle !
sinon, je dirai qu'on commence à exister dès qu'on prenne conscience de tout ça peu importe à 30 ans, avant ou après.
La vie est belle ! :)))

Contactez Moi !

Comment êtes vous arrivé(e) sur Ma Rue?
Votre Nom:
Votre e-mail:

create form